L'orpaillage Illégal

Aujourd'hui, l'exploitation du diamant, de l'or et des autres métaux précieux cache des pratiques peu reluisantes et tristement peu dénoncées. Je prendrais alors l'exemple de l'Or en me basant sur les quelques articles que j'ai pu recenser (sources en bas de page).

Ou trouve t'on de l'Or ?

Appareils électroniques, bijoux, montres, pièces et lingots; l’or est partout, et malheureusement, cette activité est l’une des plus polluante au monde.

On retrouve des gisements d'or un peu partout dans le monde mais les principaux pays producteurs (en tonnes/an) en 2020 sont les suivants (1) :

 

Exploitation illégale de l'Or 

L'extraction de l'or n'est pas une fatalité en soit , c'est l'exploitation illégale de l'Or qui représente la majeure partie du problème. 

L'une des raison de cette forte exploitation illégale de l'Or dans le monde vient de sa traçabilité car l'Or sale extrait, une fois fondu ne se différencie aucunement de l'or extrait légalement sous le contrôle de l'état. De plus, la grande valeur de l'Or au gramme rend le travail d'orpaillage facilement rentable, incitant ainsi grandement l'exploitation illégale.

L'exemple de la Guyane 

La WWF estime en 2018 dans son rapport "Lutte contre l'orpaillage illégale en Guyane" (2) qu'environ 10 tonnes d'or sont produites illégalement sur le territoire guyanais.

Cette exploitation est la cause d'une déforestation importante sur le territoire guyanais. Une étude publié en 2017 (3) a estimé qu'en 2015 près de 12 000 ha de forêt amazonienne avaient disparu en lien avec l’orpaillage illégal.

Le mercure s’amalgame avec l’Or, en chauffant le tout, le mercure s’évapore et on récupère l’Or pur. Cette technique a été largement utilisée avant que l’on prenne conscience de ses conséquences néfastes. L’agglomération de l'Or sale (illégal) fait souvent appel à cette technique et donc au mercure et au cyanure. Ces méthodes laissent échapper des métaux lourd et cancérigène qui infectent les cours d'eau et les sols de manière quasi-irréversible et finissent par affecter les populations locales. 

Selon la ce même rapport, en 2015, 90% des populations du Haut Maroni  avaient un taux de mercure supérieur à la norme admise, le phénomène touchant un nombre important de femmes enceintes et d’enfants. 

 

La note positive 

Aujourd'hui l'or ne proviens plus uniquement des mines. Depuis la découverte de ce matériau il y a 6 000 ans, seulement 2% du volume extrait à disparu, c'est la matière recyclé par excellence !

De nos jours 1 bijoutier sur 3 dans le monde utilise de l'or recyclé pour réaliser ses créations.

Il existe également des labels permettant de repérer et connaitre la provenance de l'or dans des bijoux :

  • Le label Fairmined : Garantie une traçabilité en matière de protection de l'environnement, de respect des droits de l'homme et de développement économique des communautés minières.
  • Le label Kimberley process : Garantie que les diamants et metaux precieux ne proviennent pas de zones de conflits.

 

 

 

 

PS : Nous tenons à préciser que YUGA print n'est pas homologué par ces labels, nous les affichons uniquement à titre pédagogique

 

Bilan et Demarche de YUGAprint

La production d’une seule bague en or, génère 2 tonnes de déchets hautement toxiques et consomme 50 000 litres d’eau douce.

L'exploitation de l'or est l’une des activités les plus polluante au monde : déforestation, pollution irréversibles des sol au mercure, crises sanitaires...

 

L'initiative YUGA print est de redorer l'image du plastique biosourcé en bijouterie afin de remplacer les métaux précieux et fournir une alternative en bijouterie à base de matériaux 100% recyclés et revalorisés.

 

 

 Sources

(1) https://intellivoire.net/top-10-des-pays-producteurs-dor-dans-le-monde/

(2) https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/lutte-contre-lorpaillage-illegal-en-guyane-des-pistes-scientifiques-pour-tracer-les-grains-dor

(3) Selon le BRGM, pour 1gr d’or produit, 1,4gr de mercure est perdu : Laperche et al, 2008. Synthèse critique des connaissances sur les conséquences environnementales de l’orpaillage en Guyane. 73p

(4) https://www.belgium.be/fr /environnement/consommation_durable/dechets